Pourquoi est-il important de se faire vacciner quand on est enceinte ?

Les femmes enceintes, si elles ont le Covid-19, ont plus de risques que les autres de développer une forme grave de la maladie. Il est donc important pour elles de se vacciner. Les femmes enceintes qui se font vacciner transmettent des anticorps au foetus et protègent ainsi le nouveau-né contre le virus. La vaccination des femmes enceintes est recommandée dès le 1er trimestre.

Se vacciner quand on est enceinte, c’est se protéger et protéger son bébé.

Avoir le COVID-19 quand on est enceinte : quels sont les risques ?

Les femmes enceintes ont plus de risques que la population générale de développer une forme grave si elles ont le Covid-19, d’être admises en réanimation et de nécessiter une assistance respiratoire. Par exemple, elles ont quatre fois plus de risques d’être admises en soins intensifs que les femmes du même âge qui ne sont pas enceintes. Et ce risque augmente au fil de la grossesse.

Se faire vacciner quand on est enceinte : quelle efficacité ?

Les autorités sanitaires recommandent aux femmes enceintes de se faire vacciner. Les études montrent que la vaccination des femmes enceintes les protège
efficacement contre l’infection et contre les formes graves de la maladie. De plus, les études réalisées ont prouvé qu’il n’y a aucun sur-risque pour les femmes enceintes à se faire vacciner, ni pour elles-mêmes ni pour leur bébé, et ce quel que soit le stade de la grossesse.

Quels sont les risques pour le fœtus lorsque la mère est malade du COVID-19 ?

Le Covid-19 peut avoir des effets négatifs sur le fœtus si sa mère est porteuse du virus. Cela peut causer un retard de croissance et le risque de naissance prématurée est plus de 2 fois plus important. Il y a également un risque de mort fœtale in utero (c’est-à-dire durant la grossesse) près de trois fois plus important. La vaccination évite ces complications.

Comment le vaccin protège-t-il le fœtus ?

L’ARNm (le principe actif) du vaccin est éliminé par le corps de la mère quelques jours après l’injection du vaccin et ne peut pas traverser le placenta : seule la réponse immunitaire persiste. Et les anticorps produits par le système immunitaire de la mère traversent, eux, le placenta. Cela débute au cours du 2e trimestre de grossesse et est maximal lors du 3e trimestre. Ainsi, lorsque la mère est vaccinée, l’enfant est protégé contre le Covid-19 dès la naissance et dans les premiers mois de la vie.

Beaucoup de fausses informations circulent
sur la vaccination des femmes enceintes.
Pour toute question et en cas de doute,
il est important d’en parler avec
un professionnel de santé.